ID Sein

Reconstruction mammaire immédiate

Elle a lieu au cours de la même intervention que la mastectomie, et n'est généralement proposée que lorsqu’il n’y a pas de radiothérapie prévue après l’opération, car ce traitement augmente le risque de complications et altère le résultat de la reconstruction. La plupart des reconstructions immédiates sont réalisées avec des prothèses.

En pratique, la reconstruction immédiate est surtout envisagée :

L’équipe de l’Institut du sein
  • lorsque l’ablation du sein est réalisée à titre préventif (mastectomie prophylactique)
  • en cas de cancer intracanalaire (carcinome in situ, cancer non infiltrant) ;
  • chez les femmes qui font une récidive locale de cancer du sein après un traitement conservateur (car elles ont déjà eu une radiothérapie lors du traitement conservateur).
reconstruction mammaire immédiate

À noter

  • En cas de mastectomie prophylactique, l’aréole et le mamelon peuvent être conservés (« nipple sparing mastectomie »). Si le sein ne présente pas un volume trop important, l’incision est pratiquée dans le sillon sous-mammaire.
  • En cas de cancer in situ, si les seins ne sont pas trop volumineux, le chirurgien peut pratiquer une mastectomie en conservant l’étui cutané du sein (« skin sparing mastectomie ») pour minimiser les cicatrices (cicatrice autour de l’aréole avec un petit prolongement sur le côté).

Nouveautés

  • Si une reconstruction immédiate semble indispensable mais qu’une radiothérapie est indiquée, il est parfois possible d’inverser les séquences thérapeutiques : d’abord la radiothérapie, puis la mastectomie avec une reconstruction immédiate. Dans ce cas, le chirurgien doit obligatoirement reconstruire avec un lambeau car la radiothérapie fragilise la peau.
  • Les matrices dermiques acellulaires : ce sont des dérivés de peau d’origine humaine ou animale qui ont été débarrassés de toutes leurs cellules pour ne conserver que la trame tissulaire. En reconstruction mammaire immédiate par prothèse, elles sont interposées entre la peau et la prothèse et permettent d’obtenir des résultats beaucoup plus souples et naturels. En revanche, les suites opératoires sont plus longues car le drain est maintenu plus longtemps. Ces matrices ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale et coûtent entre 1000 et 3500 € selon les tissus utilisés.
 
  • Mastectomie et reconstruction immédiate gauche par prothèse et redrapage du sein droit

  • Mastectomie et reconstruction immédiate droite par prothèse et prothèse sein droit

  • Mastectomie et reconstruction immédiate gauche par prothèse

  • Reconstruction immédiate droite par prothèse, Prothèse et redrapage à gauche

  • Mastectomie et reconstruction immédiate gauche par lambeau de grand dorsal

  • Reconstruction immédiate droite par lambeau de grand dorsal, réduction sein gauche

  • Mastectomie et reconstruction immédiate gauche par lambeau de grand dorsal + prothèse

  • Reconstruction immédiate gauche par lambeau de grand dorsal

  • Mastectomie reconstruction immédiate droite par lambeau de Grand Dorsal + Prothèse