ID Sein

La ptose mammaire

On dit que des seins sont « ptôsés » lorsqu’ils sont tombants. Ce problème esthétique recouvre des situations différentes en fonction de deux variables : la quantité de peau et le volume des seins. La technique chirurgicale est adaptée au cas par cas, selon la morphologie des seins de la patiente.

Plusieurs types de ptôses

  • 1. Les « fausses ptôses » : la quantité de peau est « correcte », mais les seins sont « vidés ». À la suite d’une grossesse ou d’un amaigrissement important, le volume des seins a significativement diminué. Le mieux, dans ce cas, est d’augmenter le volume (par une prothèse ou un Filling, lipofilling) sans redraper la peau.
fausses ptôses mammaires
Augmentation par prothèse
  • 2. Une quantité de peau excessive et un manque de volume. Le chirurgien peut agir sur les deux paramètres : le volume des seins et la peau
ptôses mammaires manque volume
Augmentation par prothèse + redrapage
  • 3. Une quantité de peau excessive et un volume mammaire correct. Dans ce cas, le chirurgien doit juste redraper la peau, sans toucher au volume.
ptôses mammaires volume correct
Redrapage isolé
  • 4. Une quantité de peau excessive et un volume trop important. Le chirurgien réduit le volume des seins et redrape la peau pour corriger la ptôse due au poids des seins.
ptôses mammaires volume trop important
Redrapage et réduction mammaire

Les cicatrices

La longueur des cicatrices dépend de la quantité de peau en excès.

L’objectif du chirurgien est de minimiser la longueur des cicatrices, mais pas au détriment de la forme du sein et de la qualité des cicatrices. Il vaut mieux des cicatrices plus longues et moins visibles que des cicatrices élargies autour des aréoles avec une forme de seins moins harmonieuse que celle qu’on aurait obtenue avec des cicatrices plus étendues.

Cicatrice périaréolaire
  • 1. Cicatrice périaréolaire
  • 2. Cicatrice périaréolaire et verticale
  • 3. Cicatrice periaréolaire, verticale et dans le sillon sous mammaire dite cic en T inversé

La qualité des cicatrices dépend essentiellement de la façon de cicatriser de chacune.

ptose mammaire et cicatrisation

Les modalités pratiques

  • L’intervention dure 1 h 30.
  • L’anesthésie est générale.
  • L’hospitalisation se fait en ambulatoire (sortie le jour même).
  • Il n’y a quasiment pas de douleur.
  • Les pansements sont conservés 8 à 15 jours.
  • Pas de sport pendant environ 2 semaines.

Les complications possibles

Elles sont liées à la cicatrisation.

Les complications postopératoires

Elles sont favorisées par le tabagisme.

  • Nécrose d’une partie de l’aréole
  • Nécrose d’une partie de la glande
  • Désunion ou infection d’une cicatrice autour d’un fils

Les complications tardives

Ce sont les cicatrices disgracieuses, hypertrophiques ou chéloïdes.

 
  • Seins « vidés »: prothèses sans redrapage

  • Prothèses + redrapage par une cicatrice périaréolaire ou Round block

  • Seins « vidés »: prothèse sans redrapage

  • Prothèses sans redrapage

  • Prothèses sans redrapage

  • Prothèses et redrapage par des cicatrices en T

  • Prothèses et redrapage avec des cicatrices en T

  • Prothèses sans redrapage

  • Prothèse et redrapage

  • Redrapage et augmentation par filling

  • Redrapage simple

  • Redrapage simple

  • Redrapage simple

  • Redrapage simple

  • Redrapage simple

  • Prothèses sans redrapage

  • Prothèses sans redrapage