Actualités

L’Institut du Sein Paris met à votre disposition une sélection d’articles pour vous renseigner sur la chirurgie mammaire.

Reconstruction de l’aréole et du mamelon par tatouage : est-ce possible ?

Reconstruction de l'aréole et du mamelon par tatouage : est-ce possible ? | Institut du Sein | Paris

Dans un tiers des cas de cancer du sein, une mastectomie est indiquée. Cette intervention chirurgicale consiste en l’ablation totale de la glande mammaire et parfois de la plaque aréolo-mamelonnaire. Plusieurs types de reconstruction sont possibles après mastectomie pour reconstruire le volume et la forme du sein (prothèse, lambeau, injection de graisse). La reconstruction de l’aréole et du mamelon sera la dernière étape de la reconstruction.

Lire la suite

Quelle convalescence après une mastectomie ?

Quelle convalescence après une mastectomie ? | Paris| Institut du sein

L’ablation d’un sein est une étape complexe pour les patientes touchées par le cancer du sein, que ce soit sur le plan physique ou psychologique. Si l’intervention en elle-même est relativement courte, la convalescence et la période après mastectomie peuvent être difficiles. La reconstruction mammaire, quand elle n’a pas pu être réalisée lors de la même intervention que la mastectomie, peut être envisagée à distance des traitements, notamment de la radiothérapie si elle s’avérait nécessaire. Une rééducation, des soins locaux et un soutien moral sont souvent nécessaires pour vivre plus sereinement cette étape.

Lire la suite

Mastectomie : comment choisir entre une reconstruction mammaire immédiate ou différée

Mastectomie : comment choisir entre une reconstruction mammaire immédiate ou différée ?| Paris| Institut du sein

Chaque cancer présente des caractéristiques qui lui sont propres, comme sa taille ou son agressivité. Dans le cas du cancer du sein, si les traitements sont ainsi adaptés en fonction, une intervention chirurgicale est presque toujours indiquée. Dans près d’un cas sur trois, il s’agit d’une mastectomie (ou chirurgie mammaire non conservatrice), qui consiste au retrait du sein.
Les conséquences psychologiques d’un tel acte et son retentissement sur la vie relationnelle et sociale peuvent évidemment être conséquentes. Heureusement, une
reconstruction mammaire s’avère quasiment toujours possible, dès lors que la patiente le désire. L’intervention peut-être réalisée dans le même temps opératoire que la mastectomie (reconstruction immédiate) ou a postériori (reconstruction différée).

Lire la suite