Sport après réduction mammaire

Une plastie mammaire de réduction peut être demandée pour diverses raisons. Les patientes consultent le plus souvent pour des douleurs dorsales et cervicales ainsi qu’une importante gêne sociale. Si la réduction mammaire répond de manière efficace aux demandes des patientes, cette intervention nécessite cependant quelques précautions, notamment concernant la pratique de sport après la chirurgie.

Sport après réduction mammaire | Institut du Sein | Paris

Qu’est-ce qu’une réduction mammaire ?

La réduction mammaire est une opération de chirurgie esthétique qui permet de diminuer le volume des seins en réséquant l’excès de glande mammaire et de peau. Un lifting de la peau, de l’aréole et du mamelon est ensuite effectué: ce remodelage corrige la ptôse mammaire et harmonise le résultat global.

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure entre 1h30 et 2h30. Les différentes modalités de la chirurgie sont abordées durant une consultation initiale : précautions à prendre avant et après le geste, suites opératoires et convalescence, suivi postopératoire etc.

Pour quelles raisons peut-on demander une réduction mammaire ?

La réduction mammaire répond à une double indication esthétique et fonctionnelle. Sur le plan esthétique, une poitrine opulente est souvent à l’origine d’une gêne sociale et intime.
Certaines patientes n’osent plus s’habiller comme elles l’entendent, et il est parfois difficile de trouver des vêtements adaptés à leur morphologie.

Sur le plan fonctionnel, les douleurs engendrées par un important volume mammaire peuvent être handicapantes et affecter la posture des patientes.
De même, la pratique d’activités sportives peut devenir compliquée. Il est ainsi recommandé d’avoir recours à la réduction pour récupérer une plus grande aisance de mouvements. Enfin, la ptôse mammaire peut être source d’inconfort, car elle provoque des irritations cutanées liées à la transpiration.

La réduction mammaire peut avoir lieu dès que la croissance des glandes mammaires est arrivée à son terme. Il n’y a pas d’âge limite pour avoir recours à ce traitement.

Quand reprendre le sport après une réduction mammaire ?

La réduction mammaire est une procédure chirurgicale. Par conséquent, elle laisse des cicatrices et exige une période de récupération.

Pour optimiser les résultats de l’opération et favoriser au maximum une bonne cicatrisation, il est recommandé d’éviter la consommation de tabac pendant au moins un mois avant et après l’opération. Le port d’un soutien gorge de contention adapté à sa morphologie est essentiel pendant au moins 2 semaines.

Les activités sportives mobilisant le haut du corps ou engendrant des vibrations et chocs sur la poitrine (traction, pompes, course à pied, rameur…) sont ainsi contre-indiquées pendant au moins 2 mois après la procédure. Les exercices physiques sollicitant exclusivement le bas du corps (squat, abdos, fessiers…) peuvent être poursuivis, même juste après la chirurgie.

Après deux mois, la reprise des activités sportives est possible comme avant, y compris la natation.

Commentaires